Analyse des pratiques de direction et d’équipes de direction

ANALYSE DE LA PRATIQUE  de DIRECTION

Institutions sociales, médico-sociales et éducatives

Les contextes externes, la législation, les questions financières et administratives contraignent la direction dans sa gestion. Les problématiques internes, tant liées aux usagers de l’institution qu’aux questions de management des équipes sont souvent abordées dans l’urgence des situations.

L’analyse de la pratique est un espace dédié à prendre un peu de recul, dans un cadre bienveillant. Il est l’occasion de faire le point sur soi, sa posture de direction ( directeur-directrice, chef de service, cadres techniques…) et de questionner son regard sur les situations.

Nous y abordons les questions de management, de vision sur sa mission, de valeurs, d’éthique personnelle, de gestion du temps, de conflits dans des décisions à prendre qui ne satisfont pas complètement, de posture d’autorité, de solitude…Nous veillons à l’équilibre de chacun.

Dans un groupe externe à l’institution : 

Le groupe enrichit chacun par  l’expérience des participants, les problématiques des uns résonnent avec celles des autres. Les  différentes témoignages permettent de s’ouvrir à des pratiques différentes ou nouvelles et viennent enrichir la palette de possibles.

Lors d’une analyse de la pratique pour le comité de direction de l’institution 

Les visions des uns et des autres vont être abordées sans prise de décision. Ce temps est celui de l’élaboration, du questionnement. Il va aussi permettre de mieux se connaître, exprimer ses besoins vis à vis des collègues et améliorer sa collaboration.

 

Approche réflexive et clinique…

Dans le cadre d’un groupe les participant(e)s seront invité(e)s à apporter des situations professionnelles qui les auront questionné(e)s ou mis(e)s en difficulté. Chaque récit fait écho chez les autres participants qui vont exprimer comment cette situation les interpelle eux aussi, sur leurs expériences et sur eux-mêmes. Je veille à la prise en compte des sensibilités des acteurs concernés, des limites et contraintes de l’institution et à la dimension éthique de cette démarche.

Et approche par la mise en scène

La mise en scène des situations, leur représentation, permet de prendre appui sur les mouvements du corps, les sensations, les affects et émotions. La représentation ouvre sur un nouveau regard sur soi dans sa pratique et l’autre ou les autres impliqués dans cette pratique. Cette forme de travail permet souvent d’élargir sa vision. La mise en scène permet particulièrement d’envisager les questions de transfert et contre-transferts mis en jeu dans la relation, et de prendre conscience de son positionnement affectif, de ses désirs, de ses limites…La représentation est suivie de temps de parole ou chaque participant sert de caisse de résonance : il exprime son ressenti et ce que lui inspire la situation, et vient ainsi enrichir l’élaboration de la problématique.

PROPOSITIONS

GROUPE D’ANALYSE DE LA PRATIQUE POUR DIRECTEURS-DIRECTRICES Inter-établissement.
8 participants maximum.
Lieu : 6d, Place d’Austerlitz à Strasbourg.
Séances mensuelles de 2H30.
Engagement annuel.
Possibilité d’établir une convention de formation.

GROUPE D’ANALYSE DE LA PRATIQUE POUR  CHEFS DE SERVICE Inter-établissement.
8 participants maximum.
Lieu : 6d, Place d’Austerlitz à Strasbourg.
Séances mensuelles de 2H30.
Engagement annuel.
Possibilité d’établir une convention de formation.

ANALYSE DE LA PRATIQUE POUR COMITÉ DE DIRECTION

Sur site. La demande est détaillée avant toute intervention.